WALTER Zoum (1902-1974)
Cour16 - Zoum walter peignant vers 1919 - credit photo
Zoum Walter peignant, vers 1919 ©


Zoum Walter naît Julienne Pauline Isidorine Vanden Eedkhoudt le 9 avril 1902 à Ixelles près de Bruxelles.
Zoum est le surnom qui lui est donné lorsque, petite enfant, elle accueille les visiteurs par un bonjour qu'elle prononçait "bezoum".

Elle est l'héritière directe de trois générations de peintres, son père, Jean Vanden Eedkhoudt et sa mère, Jeanne Verheyden étant cousins germains, peintres et fils de peintres.
A partir de quatre ans ses parents l'emmènent en vacances à Roquebrune où ils retrouvent leurs amis intellectuels parmi lesquels Gide et Valéry tient une place importante.
C'est là qu'elle trouve la foi qui tiendra une place importante dans sa vie et dans son œuvre.

C'est là aussi que, dès 1916, elle crée ses premiers pastels bientôt suivis par des peintures à l'huile.

En 1928 elle se marie avec François Walter, alors jeune auditeur à la Cour des Comptes.
Elle habite alors Auteuil, séjourne à Gargilesse, puis s'installe à Crouy en Thelle, entre Royaumont et Senlis, dans tous ces lieux elle continuera assidûment de peindre et nous les retrouvons dans de nombreuses séries de pastels.
Elle en rapporte également de ses voyages, à Houlgate, en Norvège, en Suisse, dans le midi et à Venise.

En février 1958, elle éprouve la douleur de perdre sa fille unique, Sylvie, et, jusqu'en 1962, elle renonce à toute création artistique, ce sont les "années désertiques".

En 1963, la peinture lui permet de surmonter sa douleur et d'entamer une "vie seconde" qui, jusqu'en 1974, est riche d'une intense créativité.

C'est par de nombreuses constructions imaginaires tant à l'huile qu'au pastel que cette période débute, puis Zoum poursuit dans cette voie en produisant ses "calcaires" pierres ou plâtres colorés puis gravés de droites de ronds ou d'arabesques.

Parallèlement elle continue de représenter les paysages familiers de Paris, de Crouy et ceux de ses brefs voyages, à Saint Rémy de Provence, Amsterdam, Nîmes.

En 1969, le cycle des constructions imaginaires s'achève et débute une importante production de pastels, vues de la campagne ou du bord de la mer dans lesquels le ciel, si important dans son œuvre prend une place prépondérante, la figuration s'éloignant de plus en plus du réalisme pour laisser place à la poésie des frontières floues.

Biographie  
Pays Belgique
Source  
Votre recherche